Love

pour flûte et piano opus 62

Mouvements
  • Dream
  • Elegy
  • Passion
Compositeur: Julien-François Zbinden
Date de composition: 1980
Durée: 6'30
Commande: Roberto Fabbriciani et Carlo Alberto Neri
Dédicace: A Roberto Fabbriciani et Carlo Alberto Neri

Création
Date: 1 juin 1983
Lieu: Grand Théâtre de Brescia
Evénement: 15e Festival de Musique contemporaine de Brescia-Bergame
Interprète(s): Roberto Fabbriciani (flûte), Carlo Alberto Neri (piano)

Edition: Editions Bim

Note

Le 15 juillet 1979, Julien-François Zbinden fut invité par Carlo Alberto Neri, pianiste et directeur artistique du Centra Internazionale Promozione Attività Musicale (CIPAM) d’Arezzo, à présenter une conférence-audition sur ses œuvres et ses conceptions musicales. Ce cours se déroula dans le cadre du 2ème festival de Sargiano, à l‘intérieur du cloître d’un vieux monastère franciscain sis sur les hauteurs d’Arezzo. C’est à cette occasion qu’il fit la connaissance du flûtiste Roberto Fabbriciani, partenaire de Carlo Alberto Neri. A la fin de la même année, Julien-François Zbinden recevait un message téléphonique de Carlo Alberto Neri lui demandant s’il aurait intérêt et plaisir à écrire une œuvre sur le thème de l‘amour, à l’intention d’un disque du commerce que le duo Fabbriciani-Neri devait réaliser de toute urgence, disque ne comportant que des compositions originales sur le même sujet. La partition devait parvenir dans un laps de temps de deux mois. Le compositeur se prit au jeu. D’où le titre Love, qui fut écrit en deux semaines, du 1er au 14 janvier 1980. Pour des raisons diverses, le disque n’est sorti qu’en 1986.

Love est une œuvre d’un seul tenant, composée néanmoins de trois parties clairement définies : Dream - Elegy - Passion. La première partie est une méditation en forme de rêverie à partir des notes Do, Mi et Si bémol. Elle se termine par une cadence reprise par le piano qui introduit Elegy sur un rythme à 9/8 doucement syncopé. Un court récitatif, par un accelerando stringendo en Flatterzunge à la flûte, conduit à l’allegro final, tourbillonnant de passion et qui ne s’apaisera que par le retour progressif des trois notes-clés du début de l’œuvre. La création publique eut lieu le 1er juin 1983 au Grand Théâtre de Brescia par les dédicataires Roberto Fabbriciani et Carlo Alberto Neri dans le cadre du 15ème Festival de Musique Contemporaine de Brescia-Bergame en Italie. L’œuvre est publiée par l‘édition Carish à Milan.