Fait divers

opéra en un acte pour orchestre, voix soli et choeur mixte opus 31

Compositeur: Julien-François Zbinden
Auteur texte: Marcel Sénéchaud
Date de composition: 1960
Durée: 45'
Instrumentation: Instrumentation : 3.3.3.3. – 4.4.3.1. – T. – 3 Perc. (Piano) – H. – Cordes. Voix : 1 Sop. col. – 2 Sop. – 1 Contralt. – 1 Tén. – 1 Baryton – Chœur mixte. Voix parlées : 1 femme – 5 hommes
Dédicace: à Zazielle, ma femme, ce premier témoignage lyrique

Création radiophonique
Date: 3 mai 1964
Lieu: Radio Suisse Romande
Interprète(s): Basia Retchitzka (soprano coloratur), Denise Duval (soprano), Gisèle Bobillier (soprano), Lucienne Devallier (contralto), Eric Tappy (ténor), Pierre Mollet (baryton), Chœur de la Radio romande, Orchestre de la Suisse Romande, Jean-Marie Auberson (direction)

Edition: BIM, Vuarmarens

Note

La quarantaine passée, JFZ n'avait pas manifesté d'intérêt pour l'art lyrique, trouvant assez artificiel de pouvoir chanter sa propre mort pendant un quart d'heure… Deux circonstances l'incitèrent à changer d'avis. Premièrement, ses relations amicales avec Marcel Sénéchaud, auteur de plusieurs ouvrages faisant autorité à l'époque dans le domaine de l'opéra, qui réussit à susciter son intérêt pour cette forme musicale. Puis Sénéchaud attira l'attention du compositeur sur le Concours International Ricordi organisé tous les dix ans et destiné à offrir un nouvel ouvrage lyrique à la Scala de Milan. Les deux amis décidèrent de tenter leur chance et Fait divers, composé et orchestré du 1er janvier au 29 août 1960, fut envoyé à Ricordi en décembre.

Ce prix était acquis mais leur échappa par le fait que le Jury estima que le sujet était du ressort de la Piccola Scala, salle qui ne pouvait accueillir l'important effectif choisi par le compositeur. Fait aimablement rapporté à JFZ par Francis Poulenc, membre dudit jury.

Le livret met en scène la multitude heureuse des invités et son cheminement vers la solitude de l'invitant. Tragédie que le compositeur traduisit musicalement par un decrescendo orchestral impressionnant.

L'œuvre fut créée par la Radio Suisse Romande en 1964 avec, dans les rôles principaux, Denise Duval, célèbre soprano française qui a immortalisé La Vois humaine de Francis Poulenc, Pierre Mollet et Eric Tappy. La création scénique eut lieu le 5 décembre 1969, suivie de deux représentations, au Théâtre Graslin de Nantes.