Lemanic 70

ouverture pour grand orchestre opus 48

Mouvements
  • Prélude
  • Jeux
  • Interlude
  • Marche
Compositeur: Julien-François Zbinden
Date de composition: 1970
Durée: 12'
Instrumentation: 3.3.3.3 – 4.4.3.1. – T. – 2 Perc. – 2 H. – Cordes
Commande: Festival de Musique Montreux-Vevey (Fondation du Jubilé de l’Union de Banque Suisse)
Dédicace: à René Klopfenstein

Création
Date: 23 septembre 1970
Lieu: Salle du Pavillon de Montreux
Evénement: 25e anniversaire du Festival de Musique Montreux-Vevey
Interprète(s): Orchestre de la Radio-Télévision belge, Daniel Sternefeld (direction)

Edition: Hug & Co. Musikverlage

Note

Lemanic 70 est une commande du Festival de Musique de Montreux-Vevey (Septembre Musical) à l'occasion de son 25e anniversaire, due à la générosité de la Fondation du Jubilé de l'Union de Banques Suisses. Elle fut créée le 23 septembre 1970 à la Salle du Pavillon de Montreux par l'Orchestre de la Radio-Télévision Belge sous la direction de Daniel Sternefeld. L'œuvre est dédiée à René Klopfenstein, alors directeur du Festival.

Cette ouverture comporte quatre parties. Un Prélude, composé d'une introduction de caractère impressionniste, conduit à un second épisode intitulé Jeux, en forme de divertissement. Après une cadence pour les deux clarinettes, qui réintroduit le thème principal du Prélude, apparaît le mouvement central, Interlude, dont l'énoncé est entièrement confié aux cordes. Sur le même fond de tambour qui sous-tend le Prélude commence la Marche qui utilise tous les éléments des mouvements précédents. Vers la fin de l'œuvre se fait entendre une réminiscence de l'Hymne Vaudois 1803, attribué au colonel Samuel-Henri Rochat, dont une citation confiée à la petit flûte met un point final à l'ouverture. C'est aussi une manière de justifier le titre Lemanic 70, choisi en fonction du lieu et de l'année de la manifestation à honorer.

Après sa création, l'œuvre à été reprise à Berne par Charles Dutoit (1972), à Strasbourg par Jean-Marie Auberson (1973), à Johannesburg par Francesco Mander (1976), à Genève, Lausanne et Neuchâtel par Wolfgang Sawallisch (3 concerts d'abonnement en 1977), à Montreux par René Klopfenstein (1977), à Stockholm par Jean-François Monnard (1980), à Lausanne par Roberto Benzi (Festival de Lausanne 1980), à Erfurt par Urs Schneider (1989) et à Aalborg par Matthias Aescbacher (Danemark 2006).

L'œuvre, interprétée par l'Orchestre de la Suisse Romande sous la direction de Wolfgang Sawallisch, a paru sur un disque édité en 1978 par la Communauté de Travail pour la Diffusion de la Musique Suisse, transféré par Grammont Portrait Migros dans un album CD entièrement consacré à des œuvres de Julien-François Zbinden. Lemanic 70 appartient au catalogue éditorial de Hug Musique, Zurich.




Discographie

Portrait Grammont – Musiques suisses

Compositeurs suisses - Julien-François Zbinden

Référence

Albin Jacquier
journaliste

Evitant l’écueil d’un langage descriptif, brillant ou pompeux, l’auteur nourrit ses idées d’une écriture où le rythme clair, le contrepoint, le fugato, sont propres à mettre en évidence des thèmes intéressants qu’une orchestration originale, sans fausse audace, permet de goûter pleinement.

La Suisse, Genève 1970

Victor Desarzens
chef d’orchestre

Et bravo encore pour Lemanic 70. Voilà une partition qui tient.

Lettre personnelle, Aran 1970

Voir toutes les références